Tutoriels

Comment configurer un nouvel appareil photo ?

Rédigé par Image Numérique

Du chargement de la batterie aux réglages de qualité d’image, voici tout ce que vous devez savoir.

Si vous avez acheté un nouvel appareil photo, vous êtes probablement impatients de commencer votre première séance photo. Avant cela, assurez-vous qu’il soit bien configuré.

En prenant seulement quelques minutes pour vérifier que tout est bien à sa place, vous vous assurez le meilleur fonctionnement possible, et donc les meilleures images.

Alors qu’il s’agisse d’un appareil flambant neuf ou d’occasion, suivez bien ces étapes.

1. Chargez la batterie

La première chose à faire est de charger votre nouvelle batterie à fond.

Il est probable qu’elle ait déjà un peu de jus à la sortie de sa boite, mais il est préférable de la charger jusqu’à ce que soit indiqué pleine charge.

Sur certains appareils, notamment les compacts et les appareils sans miroirs, vous pourrez charger la batterie lorsqu’elle est à l’intérieur du boitier.

Consultez le manuel d’utilisation pour savoir si votre boitier le permet. Si oui, branchez un câble USB (normalement fourni) directement de votre appareil à un ordinateur ou un chargeur. Votre boitier indiquera qu’elle est en charge, habituellement par un petit signal lumineux.

2. Insérez batterie et carte mémoire

Partant du principe que vous avez chargé votre batterie hors du boitier, ouvrez la trappe sous celui-ci et insérez-y la batterie, en veillant à ce qu’elle soit dans le bon sens.

Il peut également se trouver dans ce compartiment un emplacement pour carte mémoire, bien qu’il puisse parfois être localisé sur la face latérale du boitier, sous une trappe spécifique. Peu importe où vous le trouverez, introduisez-y une carte mémoire compatible avec votre appareil photo (la plupart du temps une carte de type SDHC ou SDXC).

Avant cela cependant, il y a deux choses à vérifier. Premièrement le côté gauche des cartes SDHC et SDXC possède un petit bouton qu’il est possible de pousser en haut ou en bas. Assurez-vous qu’il est en position haute – Nous verrons pourquoi dans la suite.

Deuxièmement, vérifiez que la carte est insérée dans le bon sens. Il y a presque toujours une icône sur les parois de la fente indiquant le sens, mais le côté de la carte présentant un coin entamé va toujours vers l’appareil.

Elle doit s’insérer sans résistance et rester en place. Il est possible de libérer la carte en la poussant vers l’appareil, ce qui la fera sortir de son emplacement lorsque que vous relâcherez. Si vous sentez une résistance, vérifiez bien que l’emplacement est vide et que votre carte est dans le bon sens.

3. Montez un objectif

Si votre appareil accepte plusieurs objectifs, il est temps de monter celui que vous prévoyez d’utiliser.

Pour ce faire, trouvez le repère sur le bord de l’objectif, et alignez le avec l’indicateur sur le boitier. Sur l’image ci-dessus, il s’agit d’un petit carré blanc.

A présent, tournez l’objectif afin qu’il soit verrouillé en bonne position ; cela peut être une rotation dans le sens horaire ou antihoraire. Vous devez entendre un clic lorsque le verrou est en place, mais assurez-vous bien que l’objectif ne soit plus mobile.

Si vous avez besoin de retirer cet objectif, appuyez simplement sur le bouton situé sur le côté de l’emplacement de l’objectif, puis tournez l’objectif dans le sens opposé à celui du montage.

4. Vérifiez les objectifs

Il se peut que votre objectif présente un ou plusieurs commutateurs. L’un d’entre eux est parfois marqué AF et MF ou M/A et M. Choisissez l’option AF ou M/A pour activer l’autofocus.

Il peut être inscrit sur un autre commutateur Stabilizer (Stabilisateur) ou VR ou bien OS. Veillez à ce que celui-ci soit bien sur « ON ». Cela vous permettra d’obtenir des images plus nettes lors d’utilisations de longues focales ou dans des conditions sombres.

5. Réglez la date et l’heure

Allumez à présent l’appareil photo. Si celui-ci est neuf, il vous demandera la date et l’heure, ainsi que parfois le fuseau horaire.

Il est important de régler ceci correctement puisque la date et l’heure seront enregistrées pour chaque photo que vous prendrez, afin que vous puissiez toujours savoir à quel moment a été capturé un cliché précis. Pas d’inquiétude, ces informations ne seront pas visibles sur les images, à moins de l’avoir choisi dans les paramètres, et resteront dans les informations attachées.

Si vous utilisez un appareil d’occasion, la date et l’heure seront peut-être déjà réglés, mais vérifiez bien que ces informations soient exactes.  Avant cela, trouvez le paramètre nommé « reset » ou « réinitialiser les paramètres » (voir ci-dessous) qui se trouve le plus souvent dans un menu présentant une icône en clé à molette ou en roue dentée. Cela remettra à zéro tous les paramètres précédemment définis par l’ancien propriétaire. Vous trouverez également dans ce même menu (ou dans un des menus alentours) le réglage de la date et de l’heure.

6. Formatez la carte mémoire

Si votre appareil ne vous a pas encore demandé de formater la carte mémoire, c’est le moment de le faire.

C’est une poignée de main entre votre appareil et votre carte mémoire, cela vous assurera que votre carte possède tous les dossiers appropriés pour stocker vos images et vidéos.

Cela effacera également toutes les informations contenues dans la carte mémoire elle-même. Donc si vous y stockez toujours des fichiers, faites-en une sauvegarde auparavant (si vous voulez les conserver, bien évidemment).

Si un message d’erreur s’affiche à ce moment, il est possible que le petit bouton de la carte mémoire dont nous avons parlé à l’étape 2 soit positionné en bas. Cela empêche l’appareil d’enregistrer ou d’effacer des images sur la carte mémoire.

Si un tel message s’affiche, retirez la carte mémoire de l’appareil, vérifiez ceci, et poussez le bouton vers le haut si besoin avant de la réinsérer. Si le message d’erreur persiste, il vous faudra peut-être essayer avec une autre carte mémoire.

7. Tournez la molette sur le bon mode

Essayez maintenant de trouver le bouton de changement de mode de votre appareil. C’est une petite molette habituellement située sur la partie supérieure du boitier, et présentant plusieurs icones et des lettres comme P et M.

Certains appareils n’ont pas ce bouton de changement de mode et on doit alors passer par les menus pour y accéder, mais la majorité des boitiers acceptant différents objectifs ont un bouton physique de ce type à leur surface.

Si vous êtes un débutant et souhaitez que l’appareil fasse tout le travail, vous pouvez tourner la molette sur Auto (ou « A » si Auto n’apparait pas, à ne pas confondre avec « Av »). Si vous souhaitez avoir un peu plus de contrôle, tournez-la sur P, qui signifie Programme. Cela vous offre quelques options supplémentaires sur les paramètres et la qualité d’image de votre appareil par rapport mode Auto.

Vous vous sentez en confiance ? Pour photographier dans un autre mode, tournez encore la molette pour y parvenir. Av signifie Priorité Ouverture et vous permet de contrôler l’ouverture de votre objectif. Tv (ou « S ») signifie Priorité Vitesse et vous laisse le contrôle sur la vitesse d’obturation. Enfin, le mode Manuel se trouve sur la lettre « M » et vous permet de contrôler les deux. Ne vous sentez pas obligés d’utiliser un de ces modes immédiatement – Vous pourrez y revenir lorsque vous maitriserez bien votre appareil.

8. Sélectionnez la qualité et la taille de l’image

A présent, sélectionnez la qualité et la taille de vos images. La terminologie peut être différente sur votre boitier, mais il y a habituellement trois paramètres à configurer à ce stade.

Le premier est le format dans lequel vous allez capturer les images, soit en Raw, soit en JPEG. Si vous n’êtes pas sûrs, restez en mode JPEG, cela vous offrira des images utilisables immédiatement.

Les fichiers Raw seront intéressants lorsque vous aurez plus d’expérience, il n’y a pas d’urgence à débuter immédiatement avec. Si « JPEG » n’apparait pas parmi les choix de format, le format JPEG sera le plus souvent celui qui n’est pas nommé Raw.

Le deuxième paramètre est la taille. Votre appareil peut avoir des options telles que Grand (Large), Moyen (Medium) ou Petit (Small), ou plus simplement L, M et S. Optez pour le mode Grand (Large), cela vous donnera plus de liberté quant au devenir de vos images.

Enfin, il y a la qualité. Cela permet de choisir le niveau de compression des images et il est conseillé de choisir le meilleur niveau de qualité. Vous ne pourrez pas mettre autant d’images sur votre carte qu’en mode Basse Qualité, mais il n’y a pas d’intérêt à dépenser sans compter dans un appareil pour ne pas en tirer le meilleur.

Prenez l’option de meilleure qualité, nommée Extra Fine (Très Bonne), Fine (Bonne) ou Best (Meilleure). Sur les Canon, c’est une icône avec un quart de cercle lisse plutôt que celui avec les bords anguleux, souvent associée avec l’option de taille d’image Grande, Moyenne ou Petite, en un seul paramètre. Avec le boitier Canon de l’image ci-dessus, nous avons choisi l’option « L » et les bords lisses. Cela nous donnera la meilleure qualité ainsi que la meilleure taille pour du JPEG.

9. Définissez le mode de mesure d’exposition, la balance des blancs et les ISO

La plupart des appareils sont conçus avec des écrans regroupant les options les plus utilisées, celles que vous aurez besoin de changer tout en photographiant. Sur certains boitiers, ces options apparaissent en appuyant sur un bouton marqué « Q ». Sur d’autres, c’est un bouton « Fn » ou « Info ». Dans tous les cas, c’est ainsi que les paramètres tels que le mode de mesure d’exposition, la balance des blancs et le réglage des ISO sont accessibles.

Assurez-vous que votre mode de mesure d’exposition soit celui par défaut, souvent appelé Evaluative ou Matricielle (Matrix). Cela vous assurera des clichées bien équilibrés entre les parties les plus obscures et les parties les plus lumineuses du cadre, afin que les images ne paraissent pas trop sombres ou délavées.

La prochaine étape consiste à régler votre balance des blancs sur Auto. La balance des blancs essaye d’assurer une reproduction fidèle des couleurs et des zones neutres, sans privilégier de dominante.

Bon nombre d’appareils s’en sortent bien en mode Auto, mais souvenez-vous de l’emplacement de ce paramètre lorsque les couleurs ne vous conviendront pas (particulièrement avec des lumières artificielles telles que les ampoules fluorescentes)

Enfin, trouvez le réglage des ISO. Si vous photographiez par une journée ensoleillée, gardez les ISO bas, autour d’ISO 100 ou ISO 200. Cela vous aidera à obtenir des images propres et agréables. Lorsque vous photographiez en intérieur, ou lorsqu’il fait plus sombre à l’extérieur, utilisez un ISO plus élevé pour conserver la netteté de vos images. Si vous n’êtes pas sûrs, basculez en mode Auto et laissez l’appareil décider pour vous.

Et voilà !

A propos de l'auteur

Image Numérique

Commenter