Guide d'achat Photo

Les meilleurs objectifs 50 mm pour 2019 : quelle focale fixe normale vous convient ?

Rédigé par Image Numérique

Un objectif 50mm à focale fixe ou ‘normal’ est un objectif abordable à grande ouverture, excellent pour les portraits avec arrière-plan flouté d’une agréable douceur et les conditions de faible luminosité

En fonction des gens, les objectifs fixes 50mm ne veulent pas dire la même chose. Si vous utilisez un reflex numérique plein cadre ou un hybride, ce sera la focale fixe dite ‘normale’ qui donne une perspective toute naturelle pour des prises de vues ordinaires.

Avec un boîtier APS-C, le même objectif aura une longueur focale effective de 75 mm (80 mm pour Canon), la rendant plus approprié pour les portraits.

Avec un appareil Micro 4/3 (MFT), cet objectif 50mm aura 100 mm de longueur focale effective, plus adapté aux portraits serrés et aux prises de vues avec téléobjectif court.

En fait, l’objectif MFT de ce groupe de test fait un peu moins que 50 mm : ses 42.5 mm de focale sont équivalents à 85 mm plein format. Beaucoup le destine du coup aux portraits.

Quel que soit votre camp, une ‘focale fixe’ pourrait être le seul objectif que vous ayez à acheter, il vaut mieux donc avoir un très bon. Au demeurant, personne n’aime dépenser les yeux fermés. Nous avons recherché les objectifs qui offrent d’excellentes performances pour un grand panel de prix.

Le meilleur objectif 50mm en 2019 :

1. Nikon Z 50mm f/1.8 S

C’est peut-être une focale fixe « basique », mais ses performances le sont moins

Compatibilité : Nikon Z
Longueur focale : 50 mm
Compatible plein format : Oui
Type Autofocus : Moteur pas à pas
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.4 m
Diamètre du filtre : 62 mm
Dimensions (lxh): 76 x 86.5 mm
Poids : 415 g
Meilleur prix676,79 € sur Amazon

Les plus :
Incroyablement précis
Réalise de beaux flous d’arrière-plan

Les moins :
Prix élevé
Plus lourd que le modèle F

L’objectif à focale fixe de Nikon pour ses appareils plein format et sans miroir de la gamme Z, est constitué de 12 éléments d’optiques dont deux lentilles en verre ED et aussi deux lentilles asphériques pour renforcer le contraste et l’éclat.

Extérieurement, le modèle Z 50 mm est nettement plus gros et plus lourd qu’une bonne vieille monture F Nikkor AF-S 50mm f/1.8G, mais en comparaison d’autres alternatives de montures F 50mm de chez Sigma et Tokina, il est agréablement transportable.

L’objectif dispose juste d’un seul sélecteur AF/MF, mais la bague large et précise pour la mise au point manuelle n’est pas redondante si vous passez en mode autofocus, comme elle peut alors servir à corriger l’exposition ou le niveau ISO.

Nikon a fait beaucoup de bruit avec la monture du Z au diamètre intérieur de 55 mm et du fait de la proximité de la lentille et du capteur, en comparaison de la monture F de Nikon. Tout ceci contribuant à améliorer la qualité de l’image.

Ce n’est pas un effet de mode. Le Z de 50 mm est incroyablement précis, une fraction moins chère que le Z 35mm f/1.8 S, et il s’agit de l’objectif le plus précis que nous ayons eu à tester.

Les aberrations chromatiques son pratiquement inexistantes quel que soit l’ouverture, tout comme les distorsions d’image, et le moteur pas à pas de l’autofocus n’a jamais « perdu les pédales » lors de nos tests.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


2. Tokina Opera 50mm f/1.4 FF

Une focale fixe de 50 mm de qualité supérieure

Compatibilité : Canon EF, Nikon F
Longueur focale : 50 mm
Compatible plein format : Oui
Type autofocus : Ultrasonique (en couronne)
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.4 m
Diamètre du filtre : 72 mm
Dimensions (lxh): 80 x 107.5mm
Poids : 950 g
Meilleur prixDès 928,87 € sur Amazon

Les plus :
Précision inégalée pour les reflex Canon et Nikon
Pas de distorsion de l’image et frange de couleurs négligeables

Les moins :
Prix très élevé
Volumineux et lourd

Conçu pour être le premier de la série haut de gamme Opera, cet objectif se positionne au-dessus des objectifs de la ligne AT-X de la société et concurrence les dernières offres premium de chez Sigma et Tamron.

A l’intérieur, son bloc optique de 9 éléments comprend trois lentilles SD (Super-low Dispersion) et une lentille asphérique qui aide à minimiser les aberrations chromatiques, avec un nouveau revêtement ELR (Extremely Low Reflection) qui réduit les effets de trainée, les scintillements et les reflets.

Le Opera 50mm est protégé contre la poussière et l’humidité, et même s’il est équipé d’un moteur autofocus ultrasonique en couronne au lieu d’un moteur pas à pas plus moderne, il reste rapide et fiable.

Mais c’est surtout la qualité des images du Opera qui impressionne le plus. La netteté est excellente, même pour une grande ouverture à f/1.4, pour devenir sublime à partir de f/2 jusqu’à f/11. Les aberrations chromatiques latérales (frange violette) sont très bien maitrisées, dans les coins du cadre, et ne vous inquiétez pas des distorsions de l’image car il n’y en a pas du tout.

Le Opera 50mm vous coutera bien plus cher qu’un Sigma 50mm f/1.4 DG HSM
A, mais il s’agit de la nouvelle référence en netteté pour les reflex Canon ou Nikon à focale fixe.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


3. Sigma 50mm f/1.4 DG HSM A

Conception magnifique, bonne prise en main et excellentes performances

Compatibilité : Canon EF, Nikon F, Sony A, Sigma
Longueur focale : 50 mm
Compatible plein format : Oui
Type autofocus : Ultrasonique (en couronne)
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.4 m
Diamètre du filtre : 77 mm
Dimensions (lxh) : 85 x 100 mm
Poids : 815 g
Meilleur prix : à partir de 749,00 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
Qualité d’image excellente
Finition de qualité supérieure

Les moins :
Pas aussi précis que les meilleurs
Volumineux et lourd pour un 50 mm à focale fixe

Le modèle précédent d’objectif 50 mm de Sigma était connu pour être très lourd, et la série de remplacement (dite ‘Art’) accumule les grammes supplémentaires. Il gagne 50% en longueur et atteint le poids de 815 g (300 g de plus qu’avant).

La principale raison de l’augmentation du poids de l’objectif Art est qu’il dispose d’un bloc optique bien plus complexe et sophistiqué que ses prédécesseurs, regroupant 13 au lieu de 8 éléments. On y trouve une lentille asphérique complexe et trois lentilles SD (Special Low Dispersion).

La finition est superbe malgré l’absence de protection contre les intempéries et que la bague de mise au point n’offre pas la même fluidité que pour un objectif tel que le Zeiss Milvus. Néanmoins, vous pouvez vraiment compter sur le système autofocus du Sigma, rapide et précis.

Le Sigma est incroyablement précis, même à f/1.4, avec des flous d’arrière-plan doux et crémeux. La netteté baisse à f/1.4 dans les coins extrêmes du cadre de l’image. Les franges de couleurs sont minimales pour n’importe quelle ouverture, même dans les coins du cadre, et la distorsion des angles est tout simplement négligeable.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


4. Tamron SP 45mm f/1.8 Di VC USD

Une focale fixe normale, stabilisée pour reflex plein format de chez Canon et Nikon

Compatibilité : Canon EF, Nikon F
Longueur focale : 45 mm
Compatible plein format : Oui
Type autofocus : Ultrasonique (en couronne)
Stabilisateur : Oui
Distance minimale pour focus : 0.29m
Diamètre du filtre : 67mm
Dimensions (lxh) : 80 x 92 mm
Poids : 540 g
Meilleur prix : à partir de 421,35 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
Stabilisation optique 4-stop (4 dia)
Protection complète contre les intempéries

Les moins :
Distorsion des angles plutôt importante
Netteté plus faible que les autres

Pas vraiment un objectif de 50 mm, le Tamron 45 mm fournit un angle de vue légèrement plus généreux de 51 degrés au lieu du classique 46 degrés des boîtiers plein format. Contrairement aux objectifs 50 mm concurrents de chez Canon et Nikon, il associe une ouverture à f/1.8 à une stabilisation à 4-stop.

Il est physiquement plus petit que certains de ses compétiteurs comme les Sigma et Zeiss, et plus léger avec ses 540 g. Le Tamron propose une protection complète contre les intempéries et un revêtement à base de fluor sur les éléments avant. Le système d’autofocus ultrasonique en couronne permet le contrôle manuel.

La netteté est très bonne même pour de grande ouverture à partir de f/1.8 jusqu’à f/2.8, même s’il est désavantagé par rapport au Sigma 50mm f/1.4 DG HSM
A. Les zones floues sont très douces, et la transition entre les zones nettes et floues se fait de manière très progressive.

La netteté est appréciable, même avec une ouverture maximale, les aberrations chromatiques latérales et longitudinales se font discrètes et difficiles à localiser. La distorsion des angles est sensiblement plus importante que pour l’objectif Art Sigma 50 mm, mais rien de bien méchant.

Les flous artistiques continuent à impressionner en réduisant un peu l’ouverture, grâce à une ouverture arrondie constituée d’un diaphragme à neuf lamelles.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


5. Zeiss Milvus 50mm f/1.4 ZF.2

Qui a besoin d’un autofocus avec une image d’une telle qualité ?

Compatibilité : Canon EF, Nikon F
Longueur focale : 50 mm
Compatible plein format : Oui
Type autofocus : Manuel
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.34 m
Diamètre du filtre : 67 mm
Dimensions (lxh) : 83 x 98mm
Poids : 922 g
Meilleur prix1 323,00 € sur Amazon

Les plus :
Netteté et flous époustouflants
Qualité de conception sans compromis

Les moins :
Mise au point manuelle uniquement
Prix très élevé

Les appareils autofocus existent depuis 1977, alors il peut sembler étrange que Zeiss s’obstine toujours à fabriquer des objectifs à mise au point manuelle. En tout cas, l’objectif à focale fixe de la gamme Milvus fournit une bonne sensation à l’usage.

Le 50 mm f/1.4 dispose d’un traditionnel tube métallique joliment usiné et d’une protection complete contre les intempéries. L’assemblage optique s’inspire du légendaire principe Distagon de chez Zeiss. La grande amplitude de rotation de la bague de diaphragme contribue à optimiser la précision de la mise au point, et sa fluidité incomparable transforme la mise au point en véritable plaisir.

La série Nikon dispose d’une ouverture à diaphragme mécanique possédant une fonction « dé-click », qui permet les transitions progressives d’ouverture lors de captures vidéo. Ce diaphragme est absent de la gamme destinée au Canon.

Fidèle à sa réputation et son prix, le Milvus offre une qualité d’image exceptionnelle. Avec une grande ouverture, il combine les magnifiques contrastes et une netteté spectaculaire sur presque toute la surface de l’image.

Les flous sont artistiques et l’objectif maintient une agréable douceur dans les zones de flous quand vous fermez un peu le diaphragme. Les franges de couleurs sont quasiment un non-sens avec cet objectif, même dans les coins.

Il existe tout de même plus de distorsion de l’image par rapport au Tamron’s SP 45mm f/1.8 Di VC USD, mais moins que pour les modèles 50 mm à focale fixe concurrents de Canon et Nikon.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


6. Samyang AF 50mm f/1.4 FE

Un autofocus super précis pour les appareils Sony A7 et A9

Compatibilité : Sony E
Longueur focale : 50 mm
Compatible plein format : Oui
Type autofocus : Ultrasonique (en couronne)
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.45 m
Diamètre du filtre : 67 mm
Dimensions (lxh): 74 x 98mm
Poids : 585 g
Meilleur prix347,26 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
Netteté excellente à partir de f/2
Conception métallique haut de gamme

Les moins :
Effet de vignettage remarquable sous grande ouverture
Plutôt lourd

Réputé pour la qualité de ses objectifs à focale fixe aux prix raisonnables, le fabricant Coréen Samyang a récemment commencé à commercialiser des objectifs autofocus, particulièrement pour monture Sony E plein format.

Il existe actuellement cinq objectifs à monture type E à choisir, plus deux Canon EF et un Nikon F. Ce 50 mm offre une perspective ‘normale’ avec les appareils Sony A7 et A9, avec une vitesse d’obturation rapide à f/1.4. Il est deux fois plus long que les objectifs Canon et Nikkor 50 mm f/1.4 pour reflex plein format. Sa conception robuste se compose quasiment que d’éléments métalliques. Ce qui explique son poids de 585g.

Les performances de ce Samyang ne déçoivent pas. La netteté est très homogène sur toute l’image à f/1.4 et devient excellente à f/2, avec des contrastes tout aussi exceptionnels. Les effets de vignettage sont particulièrement importants jusqu’à f/2.8, mais les franges de couleurs restent négligeables et il existe très peu de distorsion des angles.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


7. Fujinon XF50mm f/2 R WR

Une focale fixe relativement onéreuse pour appareils Fujifilm X, mais les performances sont extraordinaires

Compatibilité : Fuji X
Longueur focale : 75 mm
Compatible plein format : Non
Type autofocus : Moteur pas à pas
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.39 m
Diamètre du filtre : 46 mm
Dimensions (lxh) : 60 x 59 mm
Poids : 200 g

Les plus :
Grande netteté avec des franges de couleurs discrètes
Autofocus exceptionnel

Les moins :
Plutôt cher pour un objectif à focale fixe de f/2
Champ de vision relativement étroit

Disponible en noir ou argent, nous ne pouvons nier le fait que le Fujifilm XF 50 mm est un peu cher pour un objectif f/2. En effet, il possède la vitesse d’obturation la plus lente de tous les objectifs du groupe de test.

En tout cas, la finition est impeccable avec une protection contre les intempéries complète, une bague de diaphragme mécanique pour des prise de vues en mode prédéfinie (Aperture Priority) et en mode manuel, ainsi qu’un bloc optique de haute qualité qui inclus un verre asphérique ED (pour Extra-low Dispersion). Le diaphragme à neuf lamelles est bien circulaire.

L’autofocus est virtuellement silencieux. Comme pour les autres systèmes équipés de moteur pas à pas, la bague de mise au point est couplée électroniquement et, dans ce cas, permet des contrôles manuels particulièrement précis.

Avec les appareils Fujifilm X, l’objectif possède une distance focale de 75 mm et offre une profondeur de champ étroite à f/2, faisant de lui un instrument idéal pour les portraits. La netteté sous grande ouverture est excellente sur toute l’image, il y a une bonne résistance aux reflets et aux scintillements, et les franges de couleurs sont quasiment impossible à identifier sous des ouvertures larges. Il peut arriver une légère pointe de distorsion en coussinet, mais elles sont en général imperceptibles.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


8. Nikon AF-S 50mm f/1.4G

Un objectif f/1.4 compact et léger qui donne une image incroyablement nette

Compatibilité : Nikon F
Longueur focale : 50 mm
Compatible plein format : Oui
Type autofocus : Ultrasonique (en couronne)
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.45 m
Diamètre du filtre : 58 mm
Dimensions (lxh) : 74 x 54 mm
Poids : 280 g
Meilleur prix439,00 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
Image très nette à f/2.8
Bon autofocus

Les moins :
Distorsion remarquable
Prix élevé comparé au 50 mm f/1.8 STM de Canon

Comparé au Sigma 50 mm f/1.4 DG HSM
A de Nikon ou au Milvus 50 mm f/1.4 de Zeiss, l’objectif de Nikon est moitié plus court et ne pèse que le tiers du poids de ces derniers. Il est plus simple que le Sigma avec ses huit éléments optiques au lieu de treize, et moins robuste que le tout métallique Zeiss.

Une conséquence de la réduction des dimensions est le diamètre du filtre qui est pour le Nikkor que de 58 mm, plutôt petit pour un objectif 50 mm f/1.4. Le bloc optique simple n’est pas constitué de lentille asphérique (contrairement au plus abordable 50 mm f/1.8 de Nikon), et il n’y a aussi aucun verre ED (Extra-low Dispersion) ni de revêtement NanoCrystal. La précision de l’autofocus est plus problématique avec les objectifs à très grande ouverture et le Nikkor se comporte plutôt bien sur ce plan, contrairement son homologue de chez Canon à f/1.4. La netteté est moyenne à f/1.4, mais réduisez l’ouverture à f/2.8 et cet objectif offrira une netteté exceptionnelle sur toute l’image.

Les aberrations chromatiques latérales sont minimales, mais les aberrations longitudinales type franges de couleurs sont perceptibles sous grande ouverture. Le diaphragme à neuf lamelles permet d’avoir de beaux flous artistiques en réduisant un peu l’ouverture. Le seul point faible est sur la distorsion, qui est pire que ce que nous pouvions accepter d’une focale fixe normale. Globalement, c’est un objectif qui justifie le coût supplémentaire comparé à l’optique du Nikon f/1.8.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


9. Canon EF 50mm f/1.8 STM

Un choix surprenant pour un 50 mm, mais c’est l’achat malin

Compatibilité : Canon EF
Longueur focale : 50 mm
Compatible plein format : Oui
Type autofocus : Moteur pas à pas
Stabilisateur : Non
Distance minimale pour focus : 0.35 m
Diamètre du filtre : 49 mm
Dimensions (lxh) : 69 x 39 mm
Poids : 160 g
Meilleur prix112,00 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
Prix avantageux et poids plume
Autofocus rapide et discret

Les moins :
Netteté médiocre sur les bords sous grandes ouvertures
Ouverture max. à f/1.8 seulement

Âgé de 25 ans, l’objectif 50 mm f/1.4 de Canon pourrait sembler être le choix évident, mais nous préférons cette nouvelle alternative. Il a une vitesse d’obturation plus lente de deux-tiers, mais il est près de 30% moins cher, plus léger avec de meilleures performances.

Contrairement aux éditions f/1.8 précédentes, le modèle ‘STM’ dispose d’un système d’autofocus à moteur pas à pas qui fonctionne rapidement et en silence. La bague de diaphragme s’immobilise durant l’autofocus, ce qui améliore la tenue en main, et permet aussi la commande manuelle en mode Single AF. L’objectif dispose d’une monture métallique au lieu de plastique, et une meilleure ouverture de diaphragme à sept lamelles au lieu de juste cinq.

Après avoir testé plusieurs modèles d’objectifs Canon 50 mm f/1.4 et f/1.8, nous avons découvert que le système d’autofocus du f/1.8 est bien plus précis et fiable que le celui du modèle précédent. La netteté est aussi meilleure que celle de l’objectif Canon 50mm f/1.4, en partant du centre vers les bords.

Les franges de couleurs sont discrètes sous une grande ouverture et négligeables sous d’autres ouvertures. Il reste un peu plus de distorsions que pour des objectifs concurrents, mais elles sont rarement perceptibles. En tenant compte de son prix accessible, cet objectif constitue un très bon rapport qualité/prix.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


10. Panasonic Lumix G 42.5mm f/1.7 Asph P.OIS

Un objectif à focale fixe stabilisé pour appareils 4/3

Compatibilité : Micro 4/3
Longueur focale : 85 mm
Compatible plein format : Non
Type autofocus : Moteur pas à pas
Stabilisateur : Oui
Distance minimale pour focus : 0.31 m
Diamètre du filtre : 37 mm
Dimensions (lxh) : 55 x 50 mm
Poids : 130 g
Meilleur prix375,00 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
Compact et léger
Stabilisation optique

Les moins :
Longueur focale étroite de 85 mm-équivalent
Netteté moyenne

Les objectifs Micro 4/3 ont seulement besoin de produire une petite image circulaire, et ce Panasonic est généralement compact et très léger avec un poids de seulement 130g – une fraction du poids de certains reflex à prix premium. Grâce à sa focale de 85mm, le Panasonic est idéal pour les portraits et l’ouverture à f/1.7 permet une profondeur de champ plutôt étroite. Il est bien conçu et propose un stabilisateur optique de l’image.

Il est parfait pour les appareils Panasonic ; pour les boîtiers Olympus dotés de stabilisateur à capteur, nous préférons le Olympus M.Zuiko Digital 45mm f/1.8. L’autofocus est rapide et précis, et les franges de couleurs ne constituent pas une préoccupation, même les fichier RAW sont automatiquement corrigés. Il y a une pointe subtile de distorsion en barillet mais vous ne la remarquerez surement pas. La netteté est bonne, mais pas exceptionnelle, et beaucoup d’autres objectifs concurrents gèrent mieux la netteté au centre du cadre.

Doté de la longueur focale d’un quasi ‘téléobjectif’, la stabilisation optique de cet objectif sera parfait pour les appareils Micro 4/3, ces derniers n’ayant pas de stabilisateur interne.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON

A propos de l'auteur

Image Numérique

Commenter