Guide d'achat Photo Reflex

Les 8 meilleurs objectifs portrait pour reflex numérique Canon

Rédigé par Image Numérique

Nous avons réuni ici huit des meilleurs objectifs portrait pour vous aider à atteindre l’excellence

Il n’y a rien de problématique dans la qualité d’image de la plupart des objectifs zoom standards, mais ils ont tout de même leurs limitations.

La majorité d’entre eux possède une ouverture maximale se réduisant à f/5.6 au plus haut taux de zoom. Ceci se traduit par une profondeur de champ relativement importante, rendant compliqué de flouter l’arrière-plan.

Les objectifs Prime « Fast », c’est-à-dire à grande ouverture, offrent généralement une ouverture maximale de f/1.4 à f/1.8, ce qui vous permet de vraiment faire ressortir le sujet en réduisant l’arrière-plan à un splendide flou artistique.

Un autre petit point négatif des zooms standards est qu’ils ont tendance à engendrer des distorsions, qui passent d’une forme de tonneau à celle d’un sablier à mesure que l’on explore toute la plage de zoom. Un objectif Prime aura tendance à bien mieux se comporter à ce niveau, vu qu’il est conçu pour ne fonctionner qu’à une seule distance focale. Mais quelle distance est la meilleure ?

Traditionnellement, les photographes de portraits ont une forte propension à l’utilisation d’objectifs avec une distance focale aux alentours de 85mm. Cela leur permet de remplir le cadre avec la hauteur d’une tête ou d’un buste, sans avoir besoin de s’approcher trop près du sujet. Cette distance est, cependant, suffisamment proche pour pouvoir discuter avec le sujet et le diriger. La distance focal de 85mm est aussi connue pour être celle qui met le mieux en valeur le visage humain.

Si vous utiliser un appareil photo au format APS-C, un objectif de 50mm est un meilleur candidat pour la plupart des portraits, car le facteur de crop de 1,5 à 1,6 donne une distance focale effective de 75 à 80mm.

Il est temps de comparer les modèles les plus attrayants du marché.

Alerte spoiler
La palme du meilleur objectif portrait revient au Tamron SP 85mm f/1.8 Di VC USD . Il offre un excellent bokeh en plus d’une très grande précision et d’un superbe contraste. Encore mieux, il inclut un stabilisateur optique extrêmement efficace, incroyablement pratique pour capturer des portraits précis en faible luminosité.

Les meilleurs objectifs portrait pour monture Canon en 2019 :

1. Tamron SP 85mm f/1.8 Di VC USD pour Canon

Cet objectif riche en fonctionnalités est un choix intelligent pour la photographie de portraits

Distance focale : 85mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 136mm
Constitution de l’objectif : 13 éléments dans 9 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 9
Distance minimum de focus : 80cm
Taille du filtre : 67mm
Dimensions : 85x91mm
Poids : 700g
Meilleur prix769,00 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Stabilisateur optique très efficace
  Très grande précision et superbe contraste
  Très grande qualité de fabrication

Les moins :
  Pas le plus léger

À l’instar de son frère de 45 mm ci-dessous, cet objectif est compatible avec la console TAP-in de Tamron. Ceci permet la connexion de l’objectif à un ordinateur via un câble USB pour la mise à jour du firmware et la personnalisation des paramètres, tels que l’ajustement de l’autofocus.

Physiquement plus petit et plus léger que le Sigma 85mm f/1.4 DG HSM A, cet objectif est néanmoins plus volumineux et plus lourd que son rival, l’EF 85 mm f/1.8 USM (ci-dessous) qui partage la même ouverture maximale du diaphragme.

Avec ses 700g, il reste très maniable et le poids est bien équilibré lorsqu’il est fixé sur un corps plein format, tandis que le système de compensation des vibrations est un atout important pour la prise de vue sans trépied et dans les environnements sombres.

Tout comme les objectifs Sigma ci-dessous, les deux Tamron testés sont fournis avec des caches pour bloquer la lumière parasite. La mise au point interne, quant à elle, optimisée par des systèmes à ultrasons en forme d’anneau, permet aux éléments situés au premier plan de rester fixes sur toute la plage de mise au point.

À f/1.8, le Tamron est bien assez net pour le portrait et le niveau de netteté est uniforme sur l’ensemble du cadre. Le bokeh est merveilleusement lisse, encore plus qu’avec le Tamron SP 45 mm f/1.8 Di VC USD, aidé par la distance focale plus longue.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


2. Tamron SP 45mm f/1.8 Di VC USD pour Canon

Un nouveau prime standard avec un bon potentiel pour le portrait

Distance focale : 45mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 72mm
Constitution de l’objectif : 10 éléments dans 8 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 9
Distance minimum de focus : 29cm
Taille du filtre : 67mm
Dimensions : 81x92mm
Poids : 540g
Meilleur prix443,91 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Netteté et contraste impressionnants
  Résistant aux intempéries
  Grande qualité de fabrication et bonne prise en main

Les moins :
  Légère distorsion

La stabilisation optique est une fonctionnalité partagée par tous les objectifs prime récents de Tamron, mais manquante chez les objectifs Canon et Sigma testés.

Lorsque vous photographiez des portraits en intérieur sous un éclairage ambiant, même avec une ouverture de f/1.4 ou f/1.8 il peut s’avérer nécessaire de ralentir fortement la vitesse d’obturation, à moins que vous n’augmentiez votre réglage ISO, ce qui pourrait dégrader la qualité de l’image. La technologie VC (Vibration Compensation) de Tamron est très efficace et permet de ralentir la vitesse d’obturation jusqu’à quatre fois avant que les soubresauts de l’appareil photo ne deviennent problématiques.

La qualité de fabrication impressionnante va de pair avec les performances élevées du système d’autofocus à ultrasons en forme d’anneau et, plus important encore, avec une excellente qualité d’image. La netteté et le contraste sont impressionnants, même avec l’ouverture maximale de f/1.8, et le bokeh est magnifique, donnant une apparence douce et onctueuse aux zones d’arrière-plan. L’objectif ne fournit pas un résultat totalement sans distorsions comme le Sigma 50mm f/1.4 DG HSM A, mais la distorsion en forme de tonneau est nettement inférieure à celle constatée avec l’un ou l’autre des deux objectifs Canon 50 mm testés.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


3. Sigma 50mm f/1.4 DG HSM A pour Canon

Parfait pour une classe d’art dédiée aux portraits

Distance focale : 50mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 80mm
Constitution de l’objectif : 13 éléments dans 8 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 9
Distance minimum de focus : 40cm
Taille du filtre : 77mm
Dimensions : 85x100mm
Poids : 815g
Meilleur prix744,69 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Autofocus rapide et silencieux
  Bon contrôle des franges de couleur

Les moins :
  Précision décevante dans les coins
  Un peu cher

Vous ne pouvez certainement pas accuser l’objectif 50mm Art-line de Sigma d’être un poids plume dans la compétition, étant physiquement deux fois plus long et presque trois fois plus lourd que le Canon EF 50 mm f/1.4 USM.

La raison de ce poids élevé et de cette grande taille est que le Sigma a un design interne beaucoup plus complexe que celui de l’EF 50mm f/1.4 USM, avec 13 lentilles optiques et une ouverture bien ronde, grâce à son diaphragme à 9 lamelles.

Une autre amélioration du Sigma est qu’il utilise un système d’autofocus à ultrasons en forme d’anneau, contrairement à l’EF 50mm f/1.4 USM, qui ne possède qu’un système motorisé.

À sa plus grande ouverture, cet objectif offre une meilleure netteté au centre que tout autre objectif présent ici, ainsi qu’un contraste superbe. La netteté dans les coins est relativement décevante, bien qu’elle augmente assez vite si vous baissez l’ouverture d’un ou deux points. Les franges de couleur sont également très bien contenues et la distorsion est pratiquement inexistante.

En un mot, les performances générales sont exceptionnelles.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


4. Sigma 85mm f/1.4 DG HSM A pour Canon

L’objectif 85mm Art de Sigma est vraiment un gros morceau

Distance focale : 85mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 136mm
Constitution de l’objectif : 14 éléments dans 12 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 9
Distance minimum de focus : 85cm
Taille du filtre : 86mm
Dimensions : 95x126mm
Poids : 1130g
Meilleur prix1 028,95 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Excellente qualité d’image
  14 éléments d’optique

Les moins :
  Massif et imposant
  Plutôt cher

Avec son optique 85mm, ce Sigma est un peu l’incroyable Hulk des objectifs portrait. Du haut de ses 95x126mm et de ses 1130g, il est de très loin le plus gros et le plus lourd de tous les objectifs de ce test.

Fait hors du commun pour un objectif Sigma, l’ensemble est emballé dans un boîtier résistant à la poussière et aux éclaboussures, aux intempéries et, comme l’objectif 50mm Art également testé, il est compatible avec le dock USB de Sigma pour l’installation des mises à jour du firmware et la personnalisation des paramètres. Tout comme l’objectif Sigma 50mm, celui-ci est livré avec un pare-soleil et un étui souple rembourré.

L’autofocus est rapide, extrêmement silencieux et d’une précision infaillible. La netteté sur les bords de l’image est excellente, même lors de la prise de vue avec l’ouverture maximale de f/1.4, bien que la netteté du centre à la plus grande ouverture ne soit pas aussi spectaculaire que celle du plus petit objectif Art 50 mm de Sigma.

Dans l’ensemble, cet objectif offre des performances exceptionnelles, mais il est cher et assez encombrant pour un objectif prime de 85 mm.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


5. Canon EF 85mm f/1.8 USM

Une option compacte, légère et abordable

Distance focale : 85mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 136mm
Constitution de l’objectif : 9 éléments dans 7 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 8
Distance minimum de focus : 85cm
Taille du filtre : 58mm
Dimensions : 75x72mm
Poids : 425g
Meilleur prix374,90 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Autofocus ultrasonique en anneau
  Design compact et léger

Les moins :
  La précision n’est pas spectaculaire
  Le pare soleil fait monter le prix

Cet objectif possède de nombreux atouts très appréciables pour les portraits avec un appareil photo plein format comme l’EOS 6D Mark II ou l’EOS 5D Mark IV. De plus, faisant partie de la liste des objectifs « recommandés » par Canon, il est suffisamment précis pour une utilisation avec les corps ultra haute résolution EOS 5DS et 5DS R.

Tout comme l’EF 50mm f/1.4 USM du même constructeur, cet objectif possède une ouverture bien ronde basée sur un diaphragme à 8 lamelles. Et il fait même mieux que cet objectif en ayant un système d’autofocus ultrasonique basé sur un anneau et non sur des moteurs, ce qui donne un résultat bien plus rapide et silencieux.

La netteté n’est pas spectaculaire à f/1.8, mais, pour les portraits, elle est totalement suffisante pour capturer avec précision les poils et les pores de la peau, ainsi que d’excellents détails au niveau des yeux. De plus, la netteté des bordures n’est généralement pas très importante pour la capture de portraits, où vous êtes généralement plus préoccupé par le flou d’arrière-plan ou bokeh, qu’il gère très bien.

Globalement, un appareil de choix pour les utilisateurs de plein format.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


6. Canon EF 50mm f/1.8 STM

Une amélioration majeure du précédent 50mm haut de gamme de Canon

Distance focale : 50mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 80mm
Constitution de l’objectif : 6 éléments dans 5 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 7
Distance minimum de focus : 35cm
Taille du filtre : 49mm
Dimensions : 69x39mm
Poids : 160g
Meilleur prix113,90 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Plaque de support métallique
  Ouverture bien arrondie

Les moins :
  Pas d’échelle de distance de focus
  Autofocus plus bruyant que d’autres

Faisant partie des poids plume de la compétition, le dernier 50mm f/1.8 de Canon n’est que de 30g plus lourd, 1mm plus large et 16mm plus long que l’objectif pancake de 40mm testé. C’est assez impressionnant, surtout si l’on considère sa plus longue distance focale et son taux d’ouverture de f/1.8 plus rapide.

Avec ses 49mm, le pas de vis de fixation du filtre est encore plus petit, mais cette fois l’élément frontal est relativement profondément enchâssé dans le renfoncement, rendant le pare soleil ES-68 pour objectif réellement optionnel.

Outre son système d’autofocus plus perfectionné, les autres améliorations par rapport aux objectifs EF 50 mm f/1.8 précédents incluent une plaque de fixation en métal plutôt qu’en plastique et sept lamelles de diaphragme au lieu de cinq, permettant une ouverture plus arrondie. Ceci est particulièrement utile pour éviter les reflets pentagonaux des objets brillants hors de la zone de focus, ce qui nuisait très fortement aux images prises avec les objectifs 50mm antérieurs.

Les performances en termes de franges de couleurs sont plus ou moins équivalentes à celles de la version précédente, et il y a très légèrement moins de distorsion de l’image. Globalement, pour le prix, ce 50mm f/1.8 STM est une aubaine.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


7. Canon EF 50mm f/1.4 USM

Cet objectif vétéran de Canon commence à montrer des signes de vieillissement

Distance focale : 50mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 80mm
Constitution de l’objectif : 7 éléments dans 6 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 8
Distance minimum de focus : 45cm
Taille du filtre : 58mm
Dimensions : 74x51mm
Poids : 290g
Meilleur prix339,00 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Ouverture bien arrondie
  Redéfinition manuelle du focus

Les moins :
  Pas de protection contre les intempéries
  Pas les images les plus précises

Si l’on garde à l’esprit que les designs des reflex numériques sont améliorés à peu près tous les deux ans, cet objectif semble vraiment hors d’âge, du haut de ses 24 ans. Mais qu’importe l’âge, il reste l’objectif 50mm le plus performant de Canon, à part si vous voulez sacrifier beaucoup d’argent dans l’édition f/1.2L.

L’appareil intègre un système d’autofocus ultrasonique plutôt qu’à moteur. Comparé aux systèmes ultrasoniques en anneau, il est relativement lent et bruyant, mais chose inhabituelle pour ce type de système, il permet une redéfinition manuelle du focus en mode One Shot AF.

L’ouverture large de f/1.4 permet un peu plus de flou d’arrière-plan que l’EF Canon 50mm f/1.8 STM, et nettement plus que l’objectif 40mm f/2.8.

Le point négatif de cet objectif est qu’il est moins précis et net en ouverture maximale, et reste moins performant que l’EF Canon 50mm f/1.8 STM, moins cher, entre des ouvertures de f/1.8 et f/2.8. Le point positif cependant est que son adoucissement des rides permet de réduire efficacement les signes de vieillissement prématurés pour les portraits en ouverture large.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


8. Canon EF 40mm f/2.8 STM

L’objectif « pancake » de Canon est un peu un missile de poche

Distance focale : 40mm
Distance focale effective (Canon APS-C) : 64mm
Constitution de l’objectif : 6 éléments dans 4 groupes
Nombre de lamelles du diaphragme : 7
Distance minimum de focus : 30cm
Taille du filtre : 52mm
Dimensions : 68x23mm
Poids : 130g
Meilleur prix215,95 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Petit, léger et portable
  Bonne précision au centre

Les moins :
  Manque de profondeur de champ
  Ouverture maximale relativement lente

Cet objectif pancake est remarquablement plat dans son design, ne dépassant que de 23mm de l’appareil sur lequel il est installé. Il est suffisamment fin pour être glissé dans une poche et, avec 130g, fait moins d’un huitième du poids de l’objectif Sigma 85mm testé !

Malgré son design incroyablement compact, l’EF 40mm est compatible avec les reflex numériques plein format et APS-C, et dispose d’une plaque de fixation en métal plutôt qu’en plastique. L’objectif s’étend vers l’extérieur dans les plus courtes distances focales, mais le filtre de 52mm ne tourne pas durant le focus.

Avec sa longueur focale de 40mm, la plus large de ce test et une ouverture de f/2.8 relativement restreinte, c’est l’objectif le moins performant de ce groupe pour une profondeur de champ réduite.

Faisant fi de ce critère, cependant, la qualité d’image reste très agréable, avec une bonne netteté au centre, même à f/2.8, et la netteté dans les angles devient très bonne à f/5.6. Les franges de couleur et la distorsion sont également bien contrôlées, ce qui en fait un objectif à ne pas négliger pour les portraits sur un appareil APS-C, tel que l’EOS 800D.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON

A propos de l'auteur

Image Numérique

Commenter