Conseils photo

Comment profiter au mieux de l’heure dorée (golden hour) en photographie

Rédigé par Image Numérique

Voici comment exploiter au mieux la lumière naturelle, douce et chaude, suivant le lever du soleil ou précédant son coucher

Quel est le meilleur moment pour prendre des photos ? Ce n’est pas une question facile, mais l’une des réponses possible est : pendant l’heure dorée, un laps de temps durant lequel la lumière du soleil est douce, mais pourtant chaude et produit de longues ombres.

Très différente de la lumière dure du soleil de midi, l’heure dorée est favorable aux photographes spécialisés dans les paysages ou les portraits et leur permet de réaliser plus facilement de très beaux clichés. Vous pourrez de plus en profiter deux fois dans la journée, l’heure dorée se produisant juste après le lever du soleil ou juste avant son coucher. Vous trouverez ci-dessous toutes ses caractéristiques et comment tirer partie de la belle lumière chaude disponible pour améliorer vos photographies.

Qu’est-ce exactement que l’heure dorée ?

L’heure dorée se produit deux fois par jour, elle suit les premières lueurs de l’aube et précède les dernières du crépuscule. À partir de maintenant, nous allons donc plutôt parler des heures dorées.

Elles correspondent au moment magique où la lumière du soleil est obligée de traverser plus d’atmosphère pour nous atteindre et ce faisant rencontre sur son passage plus de molécules diverses, de poussières et d’eau en suspension qui retiennent ou diffractent les rayons lumineux. Moins de lumière solaire est donc en mesure de traverser, c’est pourquoi vous pouvez regarder directement un coucher de soleil sans être aveuglés. C’est aussi un moment parfait pour vos photos.

Ces conditions spéciales permettent également d’utiliser des vitesses d’obturation plus lentes libérant encore plus la créativité des photographes. L’atmosphère dense diffracte la lumière bleue dont la longueur d’onde est courte et laisse passer les couleurs chaudes comme le rouge ou le orange situées à l’autre extrémité du spectre solaire. Ce qui explique la couleur rouge orangée du soleil couchant.

Les longues ombres crées par l’angle du soleil durant les heures dorées peuvent elles aussi être intéressantes. Non seulement elles donnent la possibilité de réaliser des compositions créatives mais aussi, permettent de fixer des repères temporels – ou donner une notion du temps qui passe – dans votre image.

Photographier pendant les heures dorées implique de devoir sans arrêt changer de réglages, les conditions de lumière évoluant vite. Mais d’un autre côté, l’un des grands avantages de ces heures dorées est qu’il est rare de faire des erreurs de réglages catastrophiques, même en mode manuel. Par exemple, il est beaucoup plus difficile de surexposer le ciel étant donné qu’il est beaucoup moins lumineux qu’en pleine journée, quand le soleil est haut dans le ciel.

L’heure dorée en photographie de paysages et en photographie d’architecture

Les photos de nature ou d’architecture peuvent être magnifiées par la douce lumière des heures dorées. La plage dynamique est réduite ce qui veut dire qu’il est possible d’effectuer un réglage d’exposition qui puisse capturer le maximum de détails à la fois dans les zones sombres et dans les zones claires de l’image. Le ciel est plus coloré autour des immeubles et ses couleurs changent à vue d’œil.

Pour ce qui est des paysages, la meilleure raison de sortir pendant les heures dorées est la possibilité d’allonger le temps de pose pour capturer plus de détails d’un paysage immobile (dans ce cas réglez l’ouverture sur plus ou moins f/16), ou créer un effet de filé (en photographiant l’eau d’une cascade, par exemples ou le mouvement des vagues montant et descendant sur une plage). Dans les deux cas, vous serez surpris de constater à quel point le réglage de la vitesse d’obturation varie, pour obtenir la même photo, à mesure que le soleil se lève ou se couche sur l’horizon.

L’heure dorée en photographie de portraits

Les photographes de portraits aiment à photographier pendant les heures dorées non seulement pour la teinte chaude de la lumière qui illumine leur sujet d’une teinte dorée, mais aussi parce que leurs modèles peuvent être face au soleil sans plisser les yeux et que les ombres produites sur leur visages ne sont pas complètement noires. Alors qu’au contraire, photographier sous le soleil de midi implique de devoir déboucher les ombres en utilisant son flash en fill-in. Pendant les heures dorées, pas besoin de ce genre de subterfuge, tout est naturel.

Photographier pendant les heures dorée facilite également la composition, en effet prendre sur la même photo votre modèle et son ombre ajoute immédiatement de la profondeur à votre image. De plus, si vous réussissez à déclencher pendant que les derniers rayons du soleil éclairent votre modèle par le côté ou par l’arrière, un scintillement ou un halo peut parfois se créer autour de votre sujet et lui donner un joli relief.

C’est la même chose pour les effets de flare, ils ne sont possibles que quand le soleil est bas sur l’horizon, pour la composition de l’image mais aussi parce que l’intensité du soleil est moins forte qu’en pleine journée. C’est pourquoi les photographes de mariage expérimentés ont tendance à s’attarder bien après la cérémonie.

Quels sont les effets du climat sur l’heure dorée ?

Comme toujours en photographie, la meilleure préparation du monde ne sauvera pas une photo gâchée par les caprices du climat. Enfin, dans la pratique, c’est plus subtil que ça, la présence de nuages par exemple peut admirablement habiller un soleil levant ou couchant en reflétant sa lumière. Si vous êtes suffisamment chanceux pour vous retrouver dans cette configuration, cherchez si vous ne trouvez pas des reflets supplémentaires dans un lac ou même une simple flaque d’eau. Par contre, la présence de nuages sur l’horizon éliminera d’office les prises de vues directes du soleil, levant ou couchant.

Combien de temps dure l’heure dorée ?

Malheureusement, dans les faits, la golden hour ne dure pas forcément une heure. Sa durée dépend de votre position exacte sur le globe ainsi que du moment de l’année.

En combinant la longitude et la latitude du point où vous vous situez au jour précis de l’année, vous pouvez déduire la course exacte du soleil dans le ciel ainsi que l’angle auquel il apparaîtra dans le ciel et celui auquel il se couchera. Si vous êtes près de l’équateur, l’heure dorée sera logiquement très courte et le coucher de soleil sera très rapidement suivi de l’obscurité la plus complète.

À l’inverse, plus vous allez au nord, ou au sud de l’équateur, plus l’heure dorée s’attardera sur l’horizon ; si vous vous trouvez près du cercle polaire arctique, en Scandinavie, au Canada, en Alaska ou au nord de la Russie, l’heure dorée durera bien plus qu’une heure au printemps et en automne.

Y a-t-il d’autres phénomènes atmosphériques comparables à la « golden hour » ?

D’autres phénomènes atmosphériques, combinant une lumière diffuse à la chance de pouvoir composer avec les ombres allongées et les silhouettes pour créer des clichés exceptionnels, ont quelque fois lieu pendant ces courtes périodes. Les trois phénomènes majeurs à noter sont les parhélies ou faux soleils (la lumière du soleil est réfractée par des cirrus et crée deux « faux soleils » situés de chaque côté du soleil couchant), les halos (situés autour du soleil et crées par des cristaux de glace dans l’atmosphère) et les colonnes lumineuses ou piliers solaires (une colonne de lumière au dessus du soleil, elle aussi causée par des cristaux de glace) ces derniers peuvent également être aperçus pendant l’hiver. Ils sont très rares, mais gardez l’œil ouvert, on ne sait jamais.

Comment savoir quand exactement se produit l’heure dorée ?

Si la qualité de la lumière est votre priorité, l’heure dorée est le moment où vous devez sortir prendre vos photos – un grand nombre de sites internet et d’applications mobiles sont là pour vous aider à déterminer exactement ce moment idéal.

Le site internet le plus simple d’accès est sûrement Golden Hour, qui identifie automatiquement votre position géographique et calcule l’exact moment du début de l’heure dorée où que vous soyez. Également disponible en application pour iPhone, iPad et Android.

Bien qu’elle puisse sembler impressionnante au premier abord, l’application GoldenHour.One est la plus intéressante pour planifier une sortie. Elle vous renseigne non seulement sur les heures exactes de l’heure dorée (et de l’heure bleue) quelle que soit votre position géographique, mais comporte aussi une boussole pour vous aider à savoir la direction exacte du soleil. Ce qui veut dire que vous pourrez planifier à l’avance tous les paramètres nécessaire pour réaliser votre photo idéale et les sauvegarder dans votre calendrier. L’application inclut même des informations sur la météo.

Quoi qu’il en soit, gardez à l’esprit que l’heure dorée ne doit pas être sous-estimée. Si vous voulez que vos photos d’extérieurs se démarquent vraiment, mettez tout en œuvre pour tirer partie au maximum de ces moments particuliers de la journée.

A propos de l'auteur

Image Numérique

Commenter