Accessoires Guide d'achat

Les meilleurs écrans pour photographes en 2019

Rédigé par Image Numérique

Votre écran est au centre de tout votre travail en tant que photographe, soyez donc certain qu’il est à la hauteur de la tâche !

Il existe tout simplement trop de raisons pour lesquelles le un bon écran pour le visionnage, l’organisation et l’édition d’image est important pour les photographes pour toutes les lister ici. Certaines d’entre elles sont évidentes, d’autres moins. Souvenez-vous simplement qu’avec un écran médiocre, la moitié de votre travail de retouche consiste à compenser des problèmes qui n’existent même pas réellement dans vos photos.

Nous avons sélectionné six écrans haute résolution de grande qualité pour les photographes, pour que vous puissiez vous faire une idée de ce que votre argent peut vous permettre d’acheter. Certains d’entre eux sont spécifiquement conçus pour la photographie, tandis que d’autres sont là uniquement parce que leurs spécifications sont adaptées à ce domaine.

Si vous avez besoin de plus d’informations sur les critères de choix d’un écran, alors dirigez-vous vers la seconde partie de cet article. Si vos connaissances sont déjà suffisantes, alors poursuivez votre lecture.

Nos tests

Tous les moniteurs présentés ici sont d’abord passés par une batterie de tests rigoureux en laboratoire. Des outils professionnels d’étalonnage d’écran ont été utilisés pour rendre l’affichage le plus neutre possible au niveau des couleurs, puis 24 patchs de couleurs ont été comparés pour vérifier toute couleur résiduelle. Les écrans ont également été testés pour l’uniformité du rétroéclairage sur toute la surface d’affichage, pour produire une cartographie des zones d’intensité lumineuse, ou « heat map »

Les meilleurs écrans pour photographes en 2019 :

1. BenQ SW271

Ses spécifications haut de gamme et fonctionnalités supplémentaires en font un concurrent de choix

Taille : 27 pouces
Ratio : 16:9
Résolution : 3840×2160
Luminosité : 350cd/m2
Ratio de contraste : 1000:1
Gamut sRGB (annoncé) : 100%
Gamut RGB Adobe (annoncé) : 99%
Meilleur prix : 1360€ sur Fnac.com

Les plus :
  Très bonne tenue
  Cache anti éblouissement inclus
  Excellentes performances

Les moins :
  Légère teinte verte avant l’étalonnage

A l’instar de la plupart des écrans de ce test, ce BenQ possède une dalle de 27 pouces avec une résolution native 4K UHD de 3840×2160 pixels. Il utilise également l’habituelle profondeur de couleur 10-bit, ce qui équivaut à plus d’un milliard de couleurs. La qualité de fabrication est bonne, avec une coque solide et un support particulièrement rigide, ce qui permet à l’écran de rester parfaitement stable en toutes circonstances, et ce sur toute la gamme d’inclinaison, de hauteur et de pivot.

D’origine, les modes sRGB, Adobe RGB et HDR sont disponibles. BenQ annonce une couverture de 100 % de la gamme sRGB, et de 99 % pour Adobe RGB. Le logiciel d’étalonnage Palette Master Element est fourni avec l’écran, pour garder une précision maximale des couleurs. Un petit appareil muni de contrôles est également inclus, pour changer facilement entre les modes d’affichage sRGB, Adobe RGB et N&B.

Les réglages d’usine offraient un rendu très précis des couleurs, avec toutefois une très légère teinte verte. Après étalonnage, le rendu des couleurs s’est avéré excellent, avec une superbe couverture du gamut Adobe RGB, seulement égalée par l’écran Eizo ci-dessous.

VOIR L'OFFRE SUR FNAC.COM


2. Eizo ColorEdge CS2730

Propose des fonctionnalités spécifiques à la photographie, mais avec un nombre de pixels plus faible

Taille : 27 pouces
Ratio : 16:9
Résolution : 2560×1440
Luminosité : 350cd/m2
Ratio de contraste : 1000:1
Gamut sRGB (annoncé) : 100%
Gamut RGB Adobe (annoncé) : 99%
Meilleur prixDès 676,99 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Couleur précise
  Excellente uniformité de la luminosité
  Accès faciles aux réglages d’espaces colorimétriques

Les moins :
  Résolution plutôt faible de 2540×1440

Alors que tous les autres moniteurs testés ont une résolution native UHD 4K, cette Eizo ColorEdge se situe un peu plus bas, affichant une résolution de 2540×1440, ce qui donne un nombre de pixels d’environ 3,7 MP au lieu de 8,3 MP. La densité de pixels est également plus faible, avec 109ppi au lieu de 163ppi, mais la qualité d’image reste vraiment extrêmement nette.

Les ports à l’arrière incluent DVI, HDMI et DisplayPort, en plus de deux ports USB 3.0 upstream. Il y a également trois ports USB 3.0 downstream derrière le côté gauche du boîtier. Les logiciels intégrés incluent Quick Color Match, pour permettre de faire correspondre facilement les couleurs de l’écran et celles de l’impression. Le logiciel ColorNavigator est également présent, pour utiliser du matériel d’étalonnage indépendant (non inclus).

La précision des couleurs de notre modèle de test était pratiquement parfaite, même en paramètres d’usine. L’Eizo ColorEdge fournit également d’excellents gamuts pour les deux modes sRGB et Adobe RGB, avec des réglages prédéfinis pour chacun des espaces colorimétriques, directement accessibles depuis le menu. L’uniformité du rétroéclairage de la dalle est particulièrement bonne, et nous n’avons constaté que très peu de fuites de lumière.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


3. LG 27UD88-W

La vie est belle quand vous êtes svelte, chic, et globalement splendide

Taille : 27 pouces
Ratio : 16:9
Résolution : 3840×2160
Luminosité : 350cd/m2
Ratio de contraste : 1000:1
Gamut sRGB (annoncé) : 100%
Gamut RGB Adobe (annoncé) : Non spécifié
Meilleur prix491,99 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Design fin et élégant
  Excellente précision sRGB

Les moins :
  Uniformité de la luminosité assez moyenne
  Le gamut Adobe RGB est moins bon

Avec son design élancé et sa base argentée en forme de croissant, le LG 27UD88-W s’est très largement démarqué de tous les autres modèles testés de par son apparence bien plus travaillée. Le seul véritable détail négatif réside dans le fait qu’alors que des mécanismes de réglage d’inclinaison, de hauteur et de pivot sont intégrés, aucun mécanisme ne permet de faire tourner l’écran autour de la base.

Un large panel de ports d’entrée est disponible, y compris un DisplayPort, deux HDMI et un USB-C, ainsi qu’un hub USB 3.0 doté de deux ports downstream. Au lieu de l’habituelle rangée de boutons poussoirs ou tactiles sous la dalle, un contrôleur très sympathique au style joystick se trouve en bas de l’écran. Celui-ci permet de sélectionner facilement parmi de nombreux modes d’affichage, notamment sRGB, mais malheureusement, il n’existe pas de préréglage Adobe RGB dédié.

Lors de nos tests, cet écran a obtenu une note très élevée pour la précision des couleurs en mode sRGB, ne gagnant pratiquement rien d’un calibrage personnalisé. Toutefois, le gamut de l’espace colorimétrique Adobe RGB est un peu insuffisant comparé à celui des moniteurs BenQ et Eizo testés. Les détails dans les recoins extrêmement sombres ont tendance à être légèrement décevants.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


4. NEC MultiSync EA275UHD

Un très bon écran pour le visionnage et pour le travail

Taille : 27 pouces
Ratio : 16:9
Résolution : 3840×2160
Luminosité : 350cd/m2
Ratio de contraste : 1000:1
Gamut sRGB (annoncé) : 100%
Gamut RGB Adobe (annoncé) : Non spécifié
Meilleur prix533,00 € sur Amazon

Les plus :
  Enceintes intégrées
  Bon potentiel de performances

Les moins :
  Plutôt orienté « entreprise »
  Nécessite des réglages pour révéler ses vraies capacités

L’écran NEC MultiSync EA275UHD présente un design légèrement orienté « entreprise » et prend en charge le « cost saving device management », grâce auquel tous les appareils NEC connectés peuvent être contrôlés à partir d’un même point. Il présente également tout un tas de fonctionnalités visant à faire des économies d’échelle.

Les modes d’affichage standard et « photo » sont accompagnés des modes texte, jeu, film et dynamique, mais il n’existe pas de préréglage pour l’espace colorimétrique Adobe RGB. La connectique inclue les ports DisplayPort, DVI et HDMI, ainsi qu’un hub USB 3.0. Chose relativement inhabituelle, le MultiSync EA275UHD comporte également des haut-parleurs intégrés, critère seulement égalé dans tout notre échantillon de test par le moniteur ViewSonic, plus imposant. Les boutons de contrôle tactiles sont situés sur les bords inférieur et droit du cadre.

Lors de l’utilisation de son préréglage sRGB, le NEC s’est malheureusement révélé inexact dans son rendu des couleurs, avec une teinte rouge visible. Passez-le en mode d’affichage par défaut, cependant, et la précision des couleurs s’en trouve radicalement transformée, dépassant même le BenQ (bien que le BenQ fournisse de meilleurs résultats après un étalonnage personnalisé). L’uniformité de la luminosité est renforcée par un mode dédié à cette tâche. Le gamut pour l’espace colorimétrique Adobe RGB est bon, voire excellent.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


5. ViewSonic VP3268-4K

Il est plus grand que la plupart des écrans, mais est-il plus intelligent ?

Taille : 31,5 pouces
Ratio : 16:9
Résolution : 3840×2160
Luminosité : 350cd/m2
Ratio de contraste : 1300:1
Gamut sRGB (annoncé) : 100%
Gamut RGB Adobe (annoncé) : 77%
Meilleur prix867,38 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Grand écran 31,5 pouces
  Ratio de contraste de 1300:1

Les moins :
  Uniformité de la luminosité plutôt médiocre
  Seulement 77% de couverture Adobe RGB

Cet écran de 31,5 pouces est nettement plus grand que les modèles de 27 pouces testés. Cependant, l’encadrement ultra-fin permet de garder la taille totale de l’objet dans les limites du raisonnable, tandis que la résolution 4K UHD permet tout de même une qualité d’image très nette.

Au dos se trouvent des ports DisplayPort, mDP et deux HDMI, et l’incontournable hub USB 3.0. Parmi les autres similitudes avec les autres moniteurs testés, on peut citer une luminosité maximale de 350 cd/m2, un temps de réponse de 5 ms (gris à gris) et un angle de vision de 178 degrés à l’horizontale et à la verticale.

Il se distingue cependant par plusieurs caractéristiques, qui incluent un mode HDR et un ratio de contraste de 1300:1, ce dernier critère étant uniquement égalé par le moniteur Dell de ce classement. Du côté des critiques négatives, on retrouve le fait qu’il n’existe pas de mode Adobe RGB prédéfini et ViewSonic revendique n’atteindre que 77% de la totalité du gamut Adobe RGB.

L’image est un peu terne lorsque vous utilisez le préréglage sRGB, qui empêche tout réglage indépendant de la luminosité. La précision des couleurs est bonne, mais la gamme de couleurs est un peu faible pour l’espace colorimétrique Adobe RGB, et l’uniformité de la luminosité pourrait être meilleure. Mais entendons nous bien, dans l’ensemble, la qualité d’image reste très satisfaisante.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


6. Dell UltraSharp U2718Q

Pour un prix assez réduit, cet écran Dell offre un bel ensemble de fonctionnalités

Taille : 27 pouces
Ratio : 16:9
Résolution : 3840×2160
Luminosité : 350cd/m2
Ratio de contraste : 1300:1
Gamut sRGB (annoncé) : 100%
Gamut RGB Adobe (annoncé) : Non spécifié
Meilleur prix644,03 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Les plus :
  Bonnes caractéristiques pour le prix
  Ratio de contraste de 1300:1

Les moins :
  Zones d’intensité lumineuse éparses
  Précision des couleurs moyenne

L’un des écrans les moins chers de notre groupe de test, le Dell UltraSharp, offre tout de même une résolution 4K UHD, une profondeur de couleur 10-bit et quelques petits plus intéressants, le tout dans un boîtier intelligent doté d’un encadrement ultra-fin « InfinityEdge ». Il n’existe pas de mode Adobe RGB prédéfini, mais le mode d’affichage standard s’accompagne des modes jeux, films, couleurs personnalisées et de plusieurs paramètres prédéfinis, dont un mode HDR.

Les ports vidéo comprennent les ports HDMI, DisplayPort et mPD, ainsi qu’un hub USB 3.0 intégré avec deux connecteurs downstream dans la partie inférieure gauche du boîtier. Les boutons de commande situés sous le boîtier donnent une impression tactile et permettent une navigation fluide dans le système de menus par ailleurs intuitif. Le rapport de contraste maximum est plus élevé que pour la plupart des autres moniteurs présentés dans ce test, évalué à 1300:1 et n’étant égalé que par le ViewSonic.

La qualité d’image est plutôt bonne qu’excellente, surtout pour ce qui est de la précision des couleurs. L’un des bons points cependant se trouve dans la très faible fuite de lumière, qui permet des noirs intenses et profonds, même si certains détails peuvent être perdus dans les luminosités les plus faibles.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


Taille de la dalle

On est d’accord, plus un écran est grand, mieux c’est, non ? C’est vrai, mais uniquement jusqu’au point où il vous faudra commencer à tourner la tête pour regarder d’un côté à l’autre ! L’écran de 21,5 pouces d’un iMac standard est probablement la plus petite taille réellement pratique, et un écran de 24 ou 27 pouces offrira assurément un peu plus de potentiel. A partir de 32 pouces, l’écran a tendance à devenir un peu trop grand pour un visionnage confortable, à moins que vous ne vouliez vous pencher en arrière et travailler à bout de bras.

Soyez également conscient des ratios d’aspect. Le format 16:9 est devenu le nouveau standard et s’adapte parfaitement aux dimensions des films Full HD et 4K. Il laisse également un peu d’espace de chaque côté pour les barres d’outils et les palettes de couleurs de votre logiciel de retouche photo, vos photos occupant le centre de l’écran. Si vous utilisez toujours un ancien moniteur au format 4:3, eh bien, n’y allons pas par quatre chemins, il est temps d’en changer. Certains écrans conçus pour le jeu possèdent un rapport supérieur à 16:9. Sachez cependant que ces modèles sont généralement optimisés pour des taux de rafraîchissement rapides et un affichage vidéo immersif plutôt que pour une précision photographique.

Résolution

Il ne sert à rien d’augmenter la taille de l’écran sans augmenter au passage la résolution, sinon votre écran sera visiblement pixélisé. Apple a vraiment lancé une grosse avancée avec son écran Retina, car pour la première fois, la taille des pixels était si petite que vous ne les voyiez plus. Pour les photographes, cela signifie un affichage ultra-net qui vous donne une idée précise de la résolution d’une image sans avoir à zoomer pour pouvoir distinguer les pixels de l’image de ceux de l’écran.

Apple a peut-être lancé la tendance, mais les écrans haute définition sont désormais monnaie courante, et il convient de toujours vérifier la résolution en pixels d’un écran avant l’achat. La plupart des moniteurs ordinaires possédant une résolution de 1920 par 1080 pixels (Full HD), mais cela ne suffit pas pour donner l’effet « Retina ». Pour obtenir cet effet sur un moniteur de 24 pouces ou plus grand, la résolution 4K (ou UHD, soit 3840 par 2160 pixels) est réellement nécessaire. Vous pouvez également vous en tirer avec la résolution intermédiaire plutôt commune de 2560 par 1440 pixels, mais ce critère dépend de l’écran et de votre tolérance aux pixels visibles.

Gamut de couleur

Comme le savent les photographes plus chevronnés, la notion de gamut de couleurs peut rapidement se compliquer. Celui-ci représente la gamme de couleurs qu’un périphérique peut afficher et il existe certaines normes dans l’industrie. La norme de base pour tous les écrans et appareils est sRGB. Vous ne pouvez pas vous tromper avec ce mode, car chaque écran le supportera. Cependant, la gamme de couleurs qu’il peut afficher est limitée. Vous ne remarquerez peut-être jamais la différence (vraiment, vous ne la remarquerez probablement jamais), mais dans l’industrie du commerce et de la publicité, où les exigences sont plus élevées, il est commun d’utiliser l’espace colorimétrique Adobe RGB, plus étendu. C’est pourquoi de nombreux appareils photo numériques offrent les deux options.

Un moniteur standard peut uniquement afficher l’espace colorimétrique sRGB. Si vous l’utilisez pour ouvrir une image Adobe RGB sans aucune conversion, elle vous semblera plate et terne. Si vous devez travailler sur des images Adobe RGB pour un éditeur sur un écran sRGB, vous aurez besoin d’outils de gestion des couleurs pour approcher leur apparence d’origine. Cependant, la plupart des écrans dédiés à la photographie, tels que ceux que nous avons inclus ici, peuvent afficher la majorité, voire la quasi-totalité du gamut Adobe RGB. Problème résolu.

Uniformité de la luminosité

Si vous utilisez un PC portable ou un écran bas de gamme, vous connaissez donc les défauts de l’uniformité de la luminosité, ou plutôt de son absence. Si la majorité de votre travail s’effectue sur des feuilles de calcul, c’est effectivement un détail sans importance, mais c’est un problème majeur si vous essayez d’affiner délicatement les niveaux de luminosité dans différentes parties de l’image.

Les différences de luminosité sont généralement causées par deux choses : la technologie de l’écran et l’uniformité du rétro-éclairage. Les écrans IPS (In Place Switching) coûtent plus cher mais offrent une qualité et une uniformité de la luminosité bien meilleures. Les moniteurs conçus pour les photographes ont besoin d’un rétroéclairage uniforme sur l’ensemble de la dalle.

A propos de l'auteur

Image Numérique

Commenter